Notre Projet

En bref

L’objectif est de développer une coopérative participative à but non lucratif en Valais. C’est grâce à la participation active de nos membres qui s’engageront à travailler environ 2h30 par mois, que nous pourrons proposer des produits locaux de qualité à des prix attractifs, créer un lieu de rencontre, animer des ateliers pratiques et organiser des conférences.

En détail

Pour leurs achats quotidiens, les habitants du Valais central ont, aujourd’hui, deux possibilités. D’un côté la grande distribution, qui offre un large choix à bas prix, mais qui propose essentiellement des produits issus de l’industrie agro-alimentaire, avec ce que cela implique en termes de qualité, traçabilité et impact environnemental. De l’autre côté, plusieurs initiatives offrent des produits d’excellente qualité souvent bio et/ou locaux. Cependant, la majorité de la population n’a pas la possibilité d’utiliser ce second canal en raison, notamment, d’un choix limité de produits, des prix souvent élevés ou d’éparpillement des points de vente.

Nous souhaitons offrir un 3ème type d’offre combinant le meilleur des deux précédentes. Notre magasin proposera une large gamme de produits de qualité (500 à 1000 références, allant des articles alimentaires aux produits d’hygiène et ménagers ) à des prix accessibles. Les produits présentés seront locaux et respectueux de l’environnement. Pour y parvenir, nous nous appuyons sur un modèle de fonctionnement basé sur la participation bénévole des membres.

Notre projet ne se résume pas au magasin, puisque nous aimerions aussi proposer aux membres des ateliers autour de l’alimentation ainsi que des cours sur les savoir-faire valaisans pour adultes et enfants.

Des conférences seraient également organisées avec des présentations, des événements culturels, des débats ou des projections, en lien avec l’alimentation.

Pour terminer, un café servira de lieu de rencontre où l’on pourra déguster des produits locaux et où les invendus du magasin pourront être préparés et servis.

Le bon fonctionnement d’un telle coopérative repose sur la participation active des membres. Une fois la structure mise en place, chacun s’engage à travailler environ 2h30 par mois pour le magasin, le café, les ateliers et les conférences (mise en place des rayons, tenue de la caisse, nettoyage, etc.) En évitant des frais de salaires et de fonctionnement, la coopérative pourra proposer des prix inférieurs à ceux pratiqués dans les commerces classiques.

En réunissant en un lieu ces quatres activités, nous voudrions développer un pôle de connaissances sur l’alimentation en Valais. L’objectif est de promouvoir tant la prise en charge personnelle (alimentation et santé), que la responsabilité mutuelle (protection de l’environnement) ou encore l’économie locale.

Un modèle qui fonctionne !

Ce modèle existe. Il a fait ses preuves depuis plus de 40 ans aux États-Unis et se développe actuellement dans toute l’Europe et, depuis peu aussi en Suisse Romande, notamment à Lausanne et à Genève.

L’économie collaborative, solidaire et sociale se présente comme un modèle pour le futur.

%d blogueurs aiment cette page :
preloader